Le Rendez-vous annuel des Transports Légers du SNTL du 13.10.2013

Le vendredi 13 octobre 2023, dans la matinée, à la suite de l’Assemblée générale du SNTL, à l’Hôtel de l’Industrie, le SNTL avait invité ses partenaires, les fédérations de Transport et de Logistique, et ses contacts institutionnels intéressés, pour le « Rendez-vous annuel des Transports Légers ».

Une matinée d’échanges et de débats entre les Transporteurs Légers du SNTL, autour de thématiques qui touchent en particulier la #Livraisonurbaine le #dernierkm les transporteurs qui opèrent avec des Véhicules Utilitaires Légers #VUL ou en #cyclologistique avec des #vélocargo .

Echange entre Transporteurs Légers à l'Hôtel de l'Industrie 13.10.2023
Echange entre Transporteurs Légers à l’Hôtel de l’Industrie 13.10.2023

Trois ateliers, animés par des administrateurs du SNTL:
1) Alexis Raillard sur la « Décarbonation des Transports Légers: le 100% électrique pour les VUL est-il souhaitable? ». Le SNTL accompagne ses adhérents vers la mobilité électrique, et est un acteur important de la cyclo-logistique pour les derniers kilomètres en centre-ville; en même temps, il défend un mix-énergétique pour les Véhicules Utilitaires Légers : pour les nombreux acteurs de la course et de la messagerie, opèrent des longues distances pour lesquels les véhicules électriques, et également pour la partie « froid » (alimentaire et santé).

2) Eric Lamoral sur « Espace Urbain: Restrictions (circulation, accès, stationnement): quelle place à la livraison urbaine ? ». Les problématiques d’accès aux centre-ville, le manque criant d’espaces de livraison, lorsqu’ils ne sont pas positionnés de manière dangereuse, le développement de la lecture automatique des plaques d’immatriculation pour gérer ces restrictions, sont autant de sujets qui inquiètent les professionnels de la livraison urbaine. On constate partout en France y compris dans des villes petites ou moyennes, la volonté de mettre en valeur un patrimoine ou un centre-ville, sans tenir compte des besoins des professionnels de la livraison.

3) Fabienne Fauny-Tizio sur « Dérégulation – auto-entreprises: quel modèle social pour les Transports Légers? ». Le Syndicat National des Transports Légers a mené un combat, y compris judiciaire contre un modèle de plateforme type Deliveroo, contre la dérégulation du Transport Routier de Marchandises #TRM dans le domaine des Transports Légers. Nos entreprises se soumettent à une capacité de transport léger, au droit du travail protecteur pour nos salariés, qui finance un système de protection sociale et la formation professionnelle, si nécessaire dans le domaine des transports.

Pour conclure, Buno Neveu, président du SNTL a souligné l’importance pour les Transporteurs Légers de se retrouver et de multiplier les occasions de faire entendre ensemble leurs voix sur les problématiques particulières aux entreprises du transport de marchandises, nécessaires au fonctionnement de toutes les chaînes logistiques. #Messagerie #Course

Merci à nos partenaires: SECAT ASSURANCES, SORECO, Carcept Prev, Bump, Electra

Retrouvez nos actualités sur notre page LinkedIn

Contact: 01 53 68 40 63 sntl@sntl.fr

Partager l’article :
Facebook
Twitter
LinkedIn

Une question ? Contactez-nous

Ces articles pourraient vous intéresser :

Adhérer à un syndicat des transports

Adhérer à un syndicat des transports à Bordeaux

Vous envisagez d’adhérer à un syndicat des transports à Bordeaux pour bénéficier de services spécialisés et intégrer une communauté engagée dans une logistique urbaine durable ? Le Syndicat National des Transports Légers (SNTL) est la solution idéale. Dans cet article, nous vous présentons tout ce que vous devez savoir sur le SNTL et les avantages qu’il offre à ses adhérents.

Découvrir »