Stationnement payant à Paris : le SNTL mobilisé pour trouver une solution rapide pour les professionnels de la livraison

COMMUNIQUE

Le 1er septembre 2022, la ville de Paris, a mis en place une réforme du stationnement payant, pour les 2 roues motorisées (2RM) thermiques.

Dès septembre 2021, lorsque le SNTL, Syndicat national des transports légers, avait appris par voie de presse ces modalités nouvelles payantes, il s’était mobilisé pour sensibiliser la mairie de Paris à une situation discriminante, les professionnels de la livraison n’étant pas inclus dans la liste des activités pouvant bénéficier du tarif professionnel pour le stationnement.

Depuis un an le SNTL a multiplié les alertes et les rencontres avec des élus de la mairie, pour leur expliquer que ces décisions portaient atteinte à l’équilibre financier de nos entreprises.

Faute de réponse fin août, le SNTL a adressé un courrier à la mairie de Paris, en expliquant que cette réforme allait mettre en danger nos activités. M. Emmanuel Grégoire, 1er adjoint à la maire de Paris, et M. Belliard, adjoint à la maire de Paris en charge de la transformation de l’espace public, des transports, des mobilités, du code de la rue et de la voirie, ont répondu. « (…/…) au regard de l’activité spécifique de livraison règlementée par l’attribution d’une licence de transport, que représente votre syndicat et qui repose en très grande partie sur l’usage des 2RM, nous sommes conscients que le dispositif aujourd’hui proposé ne permet pas de répondre entièrement au besoin particulier de votre profession ».

Ils informent le SNTL, qu’ils ont décidé d’étudier la possibilité d’une tarification adaptée aux activités des professionnels. Leur décision sera conditionnée à ce que la profession dans son ensemble s’engage à faire évoluer autant que possible, sa flotte vers des véhicules électriques. L’application d’un tarif adapté dépendra des efforts de la profession en ce sens.

Le SNTL souligne qu’il est à ce jour impossible de mettre en place une flotte intégralement électrique, en raison tant de la faible autonomie des véhicules deux roues existants sur le marché, que du manque de bornes électriques dans Paris intra-muros, et dans l’ensemble de la région parisienne.

Le SNTL rappelle son engagement en faveur de la transition énergétique. Il participe aux groupes de travail mis en place par les pouvoirs publics sur ces sujets. La profession mesure cependant les difficultés et les coûts de cette mise en œuvre, le besoin d’être accompagnés vers une telle transition, notamment avec l’ensemble des infrastructures nécessaires à l’exercice des professions de livraison.

Par ailleurs, la solution qui doit être trouvée pour remédier à la discrimination dont sont victimes les livreurs en 2 RM doit être rapide. Nos entreprises ne pourront supporter longtemps, le surcoût économique du stationnement payant au tarif des particuliers. Le SNTL reste mobilisé, pour trouver des solutions viables pour le stationnement à Paris des professionnels de la livraison, dans les meilleurs délais.

Contact / Sarah de Butler : 06 77 65 10 91

Partager l’article :
Facebook
Twitter
LinkedIn

Une question ? Contactez-nous

Ces articles pourraient vous intéresser :

DIGIT EXPRESS

Digit Express est une agence de communication digitale à Marseille disponible pour tous vos projets web et référencement naturel SEO. Digit Express vous propose de réaliser un

Découvrir »